Photos anciennes

Saint-Pierre-Aigle d’hier et d’aujourd’hui…

« Coupé d’azur à deux clefs d’or passées en sautoir et d’or à l’aigle éployée d’azur »: le blason communal traduit en langue héraldique le double nom de ce village.

Il faut dépasser l’an 1000 pour voir apparaître notre village dont le nom est certainement d’origine latine et chrétienne. La forme actuelle de Saint-Pierre-Aigle lutta d’ailleurs longtemps avec sa contraction Saint Pierrelle.

Vue du village

Le haut du village avant la première guerre mondiale

A l’origine la seigneurie de ce village se partageait entre deux fiefs : celui d’Aille dépendant du comté de Soissons et celui de Saint Pierre de la châtellenie d’Oulchy. Par la suite les deux petits fiefs se sont enchevêtrés pour ne former qu’un seul village.

Ayant eu à souffrir de la Guerre de Cent Ans et des invasions de 1814, 1815, 1870, le village à peine touché par l’invasion de 1914 fut particulièrement meurtri en 1918. Le 418ème Régiment d’infanterie contribua activement à sa reconquête en juin 1918.

L’Église, monument classé, date des 12ème et 13ème siècles. Elle fut gravement endommagée pendant les invasions, notamment en 1918. Les travaux exécutés sous la direction du Service des monuments historiques ont restitué l’édifice dans son état d’avant guerre en respectant l’aspect des diverses époques de sa construction.

La pierre extraite des Carrières de St Pierre Aigle permet la restauration des monuments historiques mais aussi la création d’édifices contemporains.

La ferme Lemaire au début du siècle dernier

Les travaux des champs et l’exploitation forestière ont longtemps fait vivre le village. Au début du 19ème siècle, on y trouvait, parmi les quelques 375 habitants, des cultivateurs, des bûcherons, des bergers, des maréchaux-ferrants, des fendeurs de bois, des sabotiers, mais aussi des couturières, des postillons….
Avec la mécanisation de l’agriculture et l’industrialisation, le travail dans la commune s’est fait plus rare et de nombreuses familles ont quitté le village.

Au recensement de 1975, il ne restait plus que 175 habitants à Saint Pierre Aigle. C’est à peu près à cette époque que l’école et les derniers commerces ont fermé.

Puis la tendance s’est inversée, la qualité de vie et la proximité de la région parisienne ont certainement participé au retour de la population. Aujourd’hui, Saint-Pierre-Aigle est un village essentiellement résidentiel et sur les 356 habitants que compte la commune, 115 des 140 personnes qui ont un emploi vont travailler au dehors.

Avec ce renouveau la vie associative s’est développée permettant à tous, jeunes et moins jeunes, de se retrouver soit à l’occasion d’une activité sportive, soit à l’occasion d’une sympathique soirée.

Article rédigé par Brigitte LAPLACE

Cartes postales

Les habitants du village ont retrouvé aux fonds de leurs tiroirs, dans leurs greniers et leurs archives familiales quelques magnifiques cartes postales, mémoire photographique de notre village.

 

Photos du village

Gracieusement offertes par les habitants du village, voici quelques belles photos de notre commune et de ses environs.

 

Merci à M. Philippe Vasseur.